Les secrets du tournage des « Malvenus » : immersion en Provence


Le téléfilm « Les Malvenus », réalisé par Sandrine Veysset et diffusé le 17 avril 2024 sur France 2, a choisi les magnifiques paysages de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur comme écrin pour raconter son histoire glaçante de voisinage qui vire au cauchemar. Entre collines verdoyantes, mas provençaux et ciel azur, les décors naturels de la Provence jouent un rôle clé pour planter l’ambiance de ce thriller psychologique haletant.

Un tournage 100% provençal

C’est du 23 novembre au 22 décembre 2022 que l’équipe du film a posé ses caméras au cœur de la Provence pour les 5 semaines de tournage des « Malvenus ». Les comédiens principaux Géraldine Pailhas, Jonathan Zaccaï et Yannick Choirat se sont glissés dans la peau d’un couple et de leur inquiétant voisin avec pour décor les plus beaux paysages provençaux.

Sandrine Veysset, la réalisatrice, tenait absolument à tourner dans cette région qui collait parfaitement à l’ambiance qu’elle souhaitait instaurer. « Pour moi, il était essentiel d’ancrer cette histoire dans le Sud, explique-t-elle. La lumière, les couleurs, les paysages créent ce contraste entre une apparente douceur de vivre et la tension qui monte au fil du récit. »

Entre places de village, ruelles pavées et mas isolés dans les collines, le Luberon et les Alpilles ont offert une grande variété de décors pour reconstituer le cadre de vie de cette petite communauté provençale au cœur de laquelle va se nouer le drame. L’équipe a déniché des lieux peu connus et préservés du tourisme de masse, loin des clichés de la région.

Autres   Morts au Sommet

Un mas provençal, décor central du film

Mais le lieu emblématique du tournage est sans conteste le mas provençal dans lequel emménagent les personnages joués par Géraldine Pailhas et Jonathan Zaccaï. Divisé en deux parties mitoyennes, il va devenir l’épicentre des tensions avec leurs voisins incarnés par Yannick Choirat.

Ce mas typique, entouré de champs de lavande et d’oliviers, a été déniché par l’équipe après de longues recherches. Il se situe au cœur du parc naturel régional du Luberon, près du charmant village de Roussillon et de ses fameuses carrières d’ocres. Les façades en pierre, les tuiles romanes, la grande cour ombragée et la piscine ont séduit la production.

« Ce mas était un décor de rêve mais aussi un véritable défi technique, raconte la chef décoratrice. Nous avons dû entièrement le réaménager et le redécorer pour l’adapter à l’histoire, en créant vraiment deux univers distincts de part et d’autre. Cela donnait une double personnalité étonnante à cette bâtisse. »

Les comédiens ont d’ailleurs pris leurs quartiers dans ce mas pendant une bonne partie du tournage, afin de s’imprégner au mieux de l’atmosphère si particulière du lieu et de développer cette dynamique de huis-clos propice à la montée des tensions.

Une région qui a séduit toute l’équipe

Ce tournage 100% provençal a conquis les comédiens et l’équipe technique, sous le charme de la douceur de vivre du sud et de ses paysages époustouflants. Entre deux prises, ils ont pu profiter des délices de la région, de la cuisine provençale aux vins des Côtes du Luberon.

Autres   Dans l'ombre des dunes

« C’était un vrai bonheur de pouvoir travailler dans un cadre pareil, avec cette lumière sublime, confie Jonathan Zaccaï. Cela crée des conditions de tournage vraiment privilégiées et inspirantes, même si le sujet du film est assez sombre. Ça aide à garder le moral ! »

Pour autant, le rythme était soutenu avec des journées bien remplies pour boucler les 90 minutes du téléfilm dans le temps imparti. Mais l’équipe a su entretenir une atmosphère chaleureuse et solidaire, à l’image de l’accueil des Provençaux.

Certains habitants ont même eu la chance de participer au tournage en tant que figurants, apportant leur authenticité et leur naturel. Un véritable échange entre l’équipe parisienne et la population locale, dans la plus pure tradition provençale de l’hospitalité.

Ainsi, pendant 5 semaines, la Provence a prêté son décor majestueux au tournage de ce téléfilm événement. Soleil, cigales et ambiance estivale ont accompagné cette plongée au cœur d’un thriller psychologique saisissant. Une expérience unique pour toute l’équipe, qui espère avoir su capter un peu de cette fameuse « joie de vivre » provençale, malgré la noirceur du récit. Réponse le 17 avril 2024 sur France 2, avec la diffusion très attendue des « Malvenus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *