Un Autre Monde : Plongez dans les coulisses du dernier film de Stéphane Brizé

Un casting cinq étoiles pour un drame social poignant

En 2021, le réalisateur Stéphane Brizé a réuni un casting de rêve pour son dernier long-métrage « Un Autre Monde ». Vincent Lindon, Sandrine Kiberlain et Marie Drucker se donnent la réplique dans ce drame social qui explore avec justesse et humanité les dérives du monde du travail contemporain.

Le film suit Philippe Lemesle (Vincent Lindon), un cadre dirigeant tiraillé entre les injonctions intenables de sa direction et sa vie personnelle qui part à la dérive. Sa femme Anne (Sandrine Kiberlain) ne supporte plus les répercussions de son travail sur leur équilibre familial et demande le divorce. En parallèle, Philippe doit gérer la pression de sa nouvelle DRH Claire (Marie Drucker), intransigeante.

Des lieux de tournage entre réalisme et symbolisme

Pour donner vie à cette histoire forte, Stéphane Brizé et son équipe ont investi plusieurs lieux soigneusement choisis qui reflètent la thématique et l’atmosphère du film. Tourné principalement à Paris et en région parisienne, « Un Autre Monde » nous emmène également dans le sud-ouest, dans le Lot-et-Garonne.

Paris et sa banlieue, décors d’un monde du travail sous pression

Sans surprise, une large partie du tournage s’est déroulée à Paris et en région parisienne, où se concentrent de nombreux sièges sociaux de grandes entreprises. Bureaux aseptisés, open spaces, salles de réunion… Les décors choisis retranscrivent bien l’ambiance d’un certain univers corporate.

Autres   Tout cela je te le donnerai : une plongée captivante au cœur des somptueux décors provençaux

Mais plus que les intérieurs, ce sont surtout les extérieurs qui marquent. Les plans larges sur le quartier d’affaires de La Défense, ses tours de verre et d’acier, ses avenues rectilignes, renforcent l’idée d’un monde du travail froid et déshumanisé. La petite couronne n’est pas en reste, avec des séquences tournées à Boulogne-Billancourt ou Issy-les-Moulineaux, autres bastions économiques.

Le Lot-et-Garonne, refuge familial loin de l’agitation parisienne

En contrepoint de la grisaille parisienne, Stéphane Brizé a posé ses caméras dans le Lot-et-Garonne pour les scènes plus intimes. C’est dans une maison de Pinel-Hauterive, petit village à l’écart de l’agitation, que l’on retrouve la famille de Philippe lors de moments de vie simples et authentiques.

Ce choix n’est pas anodin. Au-delà de l’intérêt plastique de filmer de magnifiques paysages verdoyants, ce refuge champêtre illustre la quête de sens et de valeurs du personnage principal, en opposition au matérialisme de son quotidien professionnel. Un autre monde en quelque sorte, où les choses essentielles retrouvent leur juste place.

Colyarac-Saint-Cirq, un choix de lieu symbolique

Autre lieu atypique où une partie du tournage s’est déroulée : les locaux désaffectés de l’ancienne entreprise Garrigues dans la commune de Colyarac-Saint-Cirq. Ce site en friche, témoin d’une activité industrielle passée, fait écho au destin des salariés menacés de licenciement dans le film.

Il symbolise également la délocalisation et la désindustrialisation, autres thématiques en filigrane. En investissant ces lieux chargés d’histoire, Stéphane Brizé ancre un peu plus son récit dans le réel et appuie son propos engagé sur la crise du monde du travail à l’ère de la mondialisation.

Autres   Jurassic Park : découvrez les lieux de tournage

Quand la région Nouvelle-Aquitaine soutient la création cinématographique

Le choix de tourner dans le Lot-et-Garonne n’est pas qu’artistique, il est aussi pragmatique. « Un Autre Monde » a en effet bénéficié du soutien financier de la région Nouvelle-Aquitaine et du département. Le Bureau d’Accueil des Tournages 47 (BAT47) a également apporté son aide logistique à l’équipe.

Ce type de partenariat est crucial pour beaucoup de productions, permettant de réduire les coûts et d’accéder à des lieux de tournage variés. En retour, les retombées économiques et en termes d’image sont significatives pour les territoires. Le cinéma devient ainsi un vecteur d’attractivité et de rayonnement culturel pour des départements ruraux comme le Lot-et-Garonne.

Les lieux, miroir des enjeux du film

En définitive, à travers ses lieux de tournage, « Un Autre Monde » dresse une cartographie évocatrice du monde du travail contemporain et de ses zones de tensions : entre vie pro et vie perso, entre ruralité et métropolisation, entre ancrage local et mondialisation… Autant de contrastes qui résonnent avec le dilemme moral du personnage principal.

Avec un sens aiguisé de la mise en scène, Stéphane Brizé utilise brillamment ses décors pour souligner les enjeux de son film. Chaque lieu devient un personnage à part entière qui porte en lui une part du message du réalisateur. Une approche subtile et efficace qui fait la force de ce drame social captivant. À découvrir absolument !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *