Virgin River

La série télévisée « Virgin River » a captivé le cœur de nombreux téléspectateurs à travers le monde. Cette série romantique, basée sur les livres de Robyn Carr, raconte l’histoire de Melinda Monroe, une infirmière praticienne qui déménage dans la petite ville de Virgin River pour commencer une nouvelle vie. Alors que les téléspectateurs suivent son parcours de guérison et d’amour, le paysage à couper le souffle qui sert de toile de fond à l’histoire joue un rôle tout aussi important que les personnages eux-mêmes.

Bien que l’histoire soit censée se dérouler dans une petite ville de Californie du Nord, les lieux de tournage de « Virgin River » sont en réalité situés bien plus au nord. La majorité des scènes pittoresques sont filmées dans la belle province de la Colombie-Britannique au Canada, offrant des vues magnifiques sur les montagnes, les forêts denses et les rivières sereines. Des lieux spécifiques tels que le chalet de Mel et le bar de Jack, des éléments centraux de la série, sont filmés dans des endroits uniques en Colombie-Britannique, ajoutant une profondeur et une beauté visuelle à chaque épisode. Dans cet article, nous explorerons en détail ces lieux de tournage, en mettant en lumière leur importance et leur contribution à l’histoire captivante de « Virgin River ».

Lieux de Tournage Principaux

Vancouver, Colombie-Britannique

Vancouver, une métropole dynamique située sur la côte ouest du Canada, est le lieu de tournage principal de la série « Virgin River ». Bien que l’intrigue de la série soit censée se dérouler dans une petite ville de Californie, c’est la beauté naturelle et la diversité des paysages de la Colombie-Britannique qui offrent le décor pittoresque que l’on voit à l’écran. Les montagnes majestueuses, les forêts denses et les cours d’eau sereins de la région offrent un arrière-plan visuellement époustouflant qui renforce l’atmosphère romantique et dramatique de la série. La ville de Vancouver et ses environs montagneux offrent une variété de décors, des rues urbaines animées aux sommets montagneux isolés, permettant une richesse de séquences visuelles qui captivent l’audience et renforcent l’immersion dans l’histoire de « Virgin River ».

Le Chalet de Mel

Le chalet de Mel, un lieu emblématique de la série, est un autre élément central du tournage. Situé dans un parc pittoresque avec des courts de tennis, des sentiers de course et un étang, ce chalet charmant fait face à des défis uniques. Il a été révélé que le chalet s’enfonce progressivement dans le sol en raison de sa proximité avec un plan d’eau, nécessitant une intervention significative pour préserver la structure. La District de North Vancouver a reçu une subvention patrimoniale pour rénover le chalet, assurant sa préservation pour les saisons à venir de « Virgin River ». Bien que le chalet soit hors service pour le tournage de la saison 5 en raison des travaux de rénovation, des plans ont été mis en place pour capturer des images de ce lieu emblématique pour une utilisation future dans la série.

Autres   Avis de mistral

Le Bar de Jack

Le Bar de Jack, un autre lieu central de la série, est filmé au Watershed Grill à Squamish, en Colombie-Britannique. Ce restaurant pittoresque, situé au bord de la rivière, offre une vue imprenable et sert de décor parfait pour les scènes du bar dans la série. L’extérieur du bar, situé sur une digue près de la rivière, offre un cadre naturel et authentique qui complète l’atmosphère chaleureuse et accueillante de l’intérieur du bar, filmé sur un plateau de tournage. Le Watershed Grill, avec sa proximité avec la plus grande concentration d’aigles chauves dans le monde, ajoute une touche unique et une connexion profonde avec la nature, reflétant l’essence même de « Virgin River ».


Autres Lieux de Tournage

Grouse Mountain

Grouse Mountain, une destination populaire située à proximité de Vancouver, est un autre lieu de tournage remarquable de « Virgin River ». C’est ici que l’épisode des Jeux de Bûcherons a été filmé, un événement central de la troisième saison de la série. Le tournage sur cette montagne emblématique a présenté des défis logistiques considérables. En raison de la pandémie de COVID-19, les montagnes de ski étaient fermées au public, et les jeux de bûcherons locaux, qui auraient normalement eu lieu dans la région, étaient également suspendus. Malgré ces obstacles, l’équipe de production a réussi à organiser le tournage en utilisant des télécabines pour transporter l’équipement nécessaire en haut de la montagne. Cependant, un vent violent a renversé plusieurs décors pendant le long week-end précédant le tournage, nécessitant une reconstruction rapide pour rester dans les délais. De plus, une importante chute de neige a endommagé l’équipement et les décors, ajoutant une couche supplémentaire de complexité au tournage sur ce site montagneux.

Autres   Anatomie d'une chute : plongée dans les lieux de tournage savoyards qui ont fasciné le monde entier

House Rock, au Sud de Whistler

House Rock, situé au sud de Whistler, est un autre lieu de tournage exceptionnel utilisé dans « Virgin River ». C’est dans ce lieu pittoresque que l’épisode où les amis marins de Jack viennent en ville a été filmé. La découverte de ce lieu a été un heureux hasard pour l’équipe de repérage des lieux. W. Robert Millar, le responsable des lieux de tournage de la série, a découvert cet endroit impressionnant en explorant la région. En utilisant le GPS de son téléphone et en traversant une végétation dense, il a atteint la rivière et a été émerveillé par la beauté naturelle du site. L’accès facile à un affleurement rocheux offrant une vue imprenable sur les rapides a fait de House Rock un choix idéal pour le tournage de cet épisode mémorable. La scène finale, tournée dans ce cadre naturel époustouflant, a non seulement ajouté à la beauté visuelle de l’épisode, mais a également renforcé l’impact émotionnel de l’histoire, démontrant ainsi l’importance cruciale des lieux de tournage dans la réalisation d’une série télévisée réussie.

Personnes Clés

W. Robert “Fluffy” Millar

W. Robert “Fluffy” Millar est une figure centrale dans la sélection des lieux de tournage pour « Virgin River ». Avec une carrière dans le repérage de lieux qui remonte à 1997, Millar possède une expérience et une connaissance approfondies des paysages de la Colombie-Britannique. Son œil aiguisé pour les décors naturels et sa capacité à capturer la beauté des sites ont joué un rôle essentiel dans la création de l’atmosphère visuelle de la série. Millar utilise la technologie moderne, notamment la géolocalisation sur les photos de son téléphone, pour marquer et se souvenir des lieux potentiels pour le tournage. Son engagement envers la recherche des plus beaux sites a contribué à faire de « Virgin River » une série visuellement époustouflante, où les lieux de tournage agissent comme un personnage à part entière, renforçant l’histoire et captivant l’audience.

Sarah Whitlam

Sarah Whitlam est une autre professionnelle clé du repérage des lieux pour « Virgin River ». Spécialisée dans le repérage de lieux, elle apporte son expertise et son talent photographique à l’équipe de production. Whitlam a une mémoire exceptionnelle des zones de la région du Grand Vancouver, connue sous le nom de Lower Mainland, qui englobe tout, des centres-villes animés aux stations de ski pittoresques. Son rôle consiste à fournir des options physiques pour chaque lieu scripté, un élément crucial pour assurer que chaque scène capture l’essence et l’émotion voulues. En travaillant en étroite collaboration avec Millar et d’autres membres de l’équipe de production, Whitlam joue un rôle vital dans la réalisation de la vision artistique de « Virgin River », assurant que chaque lieu de tournage complète et renforce la narration, tout en offrant une beauté visuelle et une atmosphère inoubliables.

Autres   Un dimanche à la campagne

Défis Logistiques

Le tournage de « Virgin River » en Colombie-Britannique a présenté de nombreux défis logistiques. L’un des principaux obstacles a été le transport de l’équipement nécessaire pour le tournage sur des sites éloignés et montagneux. Par exemple, lors du tournage de l’épisode des Jeux de Bûcherons à Grouse Mountain, l’équipe a dû utiliser des télécabines pour acheminer l’équipement en haut de la montagne. De plus, des conditions météorologiques imprévisibles, telles que des tempêtes de vent et de neige, ont causé des retards et des dommages à l’équipement et aux décors, nécessitant des réparations et des ajustements de dernière minute.

La coordination et la planification ont également été des défis majeurs. La coordination avec les Premières Nations, en particulier la Nation Squamish, a été essentielle pour obtenir l’autorisation de filmer sur leurs terres. De plus, la programmation du tournage autour des travaux de rénovation du chalet de Mel, qui a été temporairement mis hors service pour des travaux de rénovation financés par une subvention patrimoniale, a nécessité une planification et une coordination minutieuses pour assurer la continuité de la série.

Anecdotes de Tournage

Le tournage de « Virgin River » a été riche en anecdotes et en expériences mémorables. L’une des histoires les plus marquantes concerne la découverte de House Rock par W. Robert Millar. En explorant la région au sud de Whistler, Millar a accidentellement manqué le sentier officiel et s’est retrouvé à traverser une végétation dense pour atteindre la rivière. Malgré cette mésaventure, la découverte de ce site pittoresque a été un moment de joie et de fierté, car il a finalement été utilisé pour un épisode clé de la série.

Une autre anecdote intéressante concerne le tournage à Grouse Mountain. Malgré une planification minutieuse, l’équipe de tournage a été confrontée à une tempête de vent qui a renversé plusieurs décors, ainsi qu’à une chute de neige importante qui a endommagé l’équipement et les décors. Ces défis imprévus ont mis à l’épreuve la résilience et l’adaptabilité de l’équipe de tournage, soulignant l’importance de la préparation et de la flexibilité dans le monde du cinéma et de la télévision.

Un commentaire

  1. Je suis fascinée par les images et lieux du film. Les lieux sont sublimes et nous font visiter un pays merveilleux. Bravo à vous tous et toutes…
    Bravo aux acteurs et actrices de la serie…
    Bravo aux techniciens et techniciennes….
    Bravo aux personnes qui écrivent le script….
    J’en oublie beaucoup certainement…
    Je suis heureuse de suivre cette série qui me touche beaucoup.
    Merci à vous tous et toutes de nous apportés de la joie, des rires et parfois des pleurs… dans un monde que l’on ne reconnait plus.

    Mes amitiés Pascale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *